Le projet Greenvest

Nos deux profils

Nous sommes deux jeunes de 24 et 28 ans, formés à l'université. 

Diplômé tout les deux d'un master 2 en finance, nous sommes fort d'expérience en gestion de patrimoine pour l'un et d'expérience dans la gestion d'actifs en banque privée.

Pourquoi GreenVest ?

L'idée d'une plateforme visant à démocratiser l'accès à la bourse et oeuvrer pour la transition écologique est arrivée apres nos premieres experiences dans la finance internationnale.

 GreenVest Tech est une plateforme d'investissement adaptée à tout les portefeuilles, investissant uniquement dans des entreprises soucieuses de l'environnement. La construction des portefeuilles se fait grâce aux critères ESG (écologiques, sociaux, gouvernance). Plus d'informations  sur ces critères ici.

Nous souhaitons instaurer l'investissement démocratique, chaque trimestre nous analysons des entreprises aux projets innovants et laissons aux clients de GreenVest, le choix de la valeur qui fera son entrée dans le portefeuille.

L'investissement responsable, qu'est ce que c'est ?

On considère généralement qu’il existe 4 formes d’investissement socialement responsable :

  • La sélection ESG : qui consiste à intégrer dans la sélection des entreprises cotées des critères dits ESG (Écologiques, Sociaux et de Gouvernance). On parle aussi d’approche Best in class car, dans chaque secteur d’activité, seules les entreprises répondant au mieux à ces critères ESG seront retenues ;

  • L’exclusion, qu’on appelle aussi « approche éthique ». Elle consiste à exclure certains secteurs jugés immoraux (armement, jeux d’argent, paris sportifs ou encore tabac). Les fonds d’exclusion n’hésitent pas non plus à écarter les secteurs trop nocifs pour l’environnement comme ceux qui produisent des OGM ou extraient des énergies fossiles ;

  • L’approche thématique : il s’agit d’investir uniquement dans des secteurs d’activité ayant un impact direct sur l’environnement, par exemple le secteur des énergies renouvelables ou celui du traitement de l’eau. Attention, une approche trop restrictive peut être contraire aux principes de bonne diversification d’un investissement ;

  • L’engagement actionnarial ou activisme actionnarial, qui a pour objectif de pousser les entreprises à adopter une culture de la responsabilité sociale. Pour ce faire, les investisseurs font jouer leur droit de vote lors des assemblées générales. Cette forme d’engagement est beaucoup plus développée et plus facile à mettre en place aux Etats-Unis qu’en Europe

Nous répondons à vos questions

This is a Paragraph. Click on "Edit Text" or double click on the text box to start editing the content.

Merci pour vos questions